Streetwear au Japon

japon, streetwear -

Pourquoi le Japon inspire le Streetwear ?

de lecture

Pourquoi le Japon inspire le Streetwear

Le Streetwear est un style vestimentaire qui vient de la rue, notamment des rues américaines. Il est apparu au milieu des années 1980 et il a commencé à se démocratiser dans les années 1990. A l’origine, il s’agissait d’un style contestataire qui appartenait à la sous-culture et qui était surtout liée au rap, à la mode rasta et à la culture californienne du surf et du skateboard. Ensuite, il a évolué pour devenir très populaire dans le monde entier.

En ce qui concerne le Japon, le Streetwear y est très présent en ce moment, même s’il ne s’agit pas d’une mode ancestrale comme le kimono et le jinbei. On remarque même la montée en puissance de nombreuses marques qui s’y dédient entièrement telles que Palace, French Swag et Off-White. Mais comment le Japon influence la mode Streetwear ?

Hiroshi Fujiwara - streetwear japonais

Origine du Streetwear japonais

Comme précisé plus haut, le Streetwear ou « vêtement de rue » est né à New York dans les années 1980 et a connu une vraie apogée dans les années 1990. Au vue de sa croissance exponentielle, les grandes marques américaines telles qu’Adidas et Nike ne tardent pas à confectionner et à commercialiser des vêtements et des chaussures Streetwear. Et jusqu’à maintenant, ces derniers sont très consommés et indémodables, ne citant que la basket Superstar Adidas et la Nike Air Jordan.

Parallèlement, le Streetwear s’est aussi développé à l’international, tout d’abord en Europe puis dans les pays asiatiques comme le Japon. Et plusieurs raisons peuvent expliquer cela, dont : l’intérêt des japonais pour le vintage américain notamment pour le denim et les t-shirts, le besoin pour les jeunes japonais de se créer une identité propre et aussi la crise dans le pays dans les années 90.

Pour être précis, c’est le DJ Hiroshi Fujiwara qui l’a introduit sur l’archipel en 1989 avec la youth culture, à la suite d’une rencontre avec le pionner de la mode punk et hip-hop des années 70 et 80, Malcolm McLaren, à New York.

streetwear americain

L’essor du Streetwear au Japon

Depuis, ce style s’est de plus en plus répandu au Japon. On assistait à l’ouverture de plusieurs boutiques Streetwear à Tokyo et à l’apparition de nouvelles marques Streetwear comme Nowhere/A Bathing Ape et surtout Goodenough ou Fragment design qui était créée par Hiroshi Fujiwara, l’ambassadeur de Stussy au Japon.

L’un des quartiers de Tokyo, Harajuku, est même devenu le berceau du Streetwear japonais, pour ne pas dire qu’il s’agit de la capitale de la mode dans le monde. Il a maîtrisé l’influence des marques new-yorkaises et il n’a pas hésité à redéfinir petit à petit les codes du Streetwear, que ce soit de la mode streetwear homme ou du style streetwear femme, et à les faire évoluer selon les besoins des consommateurs japonais afin de s’en approprier.

streetwear tokyo japan

Très rapidement, la mode du Streetwear s’est aussi étendue à Shibuya. C’est dans ce quartier que se trouvaient les friperies Streetwear et c’est là-bas également qu’on a vu pour la première fois des pièces légendaires telles que les t-shirts graphiques de A Bathing Ape. Non seulement, cela a popularisé davantage le Streetwear à Tokyo, mais cela a aussi placé cette ville la deuxième capitale mondiale du Streetwear, après New-York.

Toutefois, il convient de noter qu’il y a quand même une petite différence entre le Streetwear newyorkais et le Streetwear japonais. En fait, le Streetwear américain est entièrement défini par les fabricants américains, alors que le Streetwear japonais peut être personnalisé par les consommateurs grâce à l’ajout d’autres accessoires Streetwear tels que les chaînes et les bagues. D’où on parle d’ « âge d’or » du Streetwear japonais. Puis, il ne faut pas oublier l’arrivée d’internet dans les années 2000 qui permettait la vente en ligne de produits Streetwear et qui rendait ce style vestimentaire encore plus populaire et plus accessible à tous.

streetwear japonais

L’arrivée d’autres tendances décalées

Le plus grand concurrent de la mode Streetwear au Japon est la mode Kawaii. Celle-ci est très extravagante, car elle est née d’une envie de briser les codes classiques et de s’affirmer ses propres goûts. Elle se démarque par des couleurs vives et des looks presque insolites et elle débarque avec d’autres tendances décalées telles que Lolita, Ghotic Lolita et Cyberpunk.

Le point commun entre ces mouvements est le fait d’avoir pour thèmes le DIY ou Do It Yourself et aussi la surcharge sensorielle. En fait, ils étaient influencés par l’expansion des jeux vidéo et des mangas au Japon et ils dominaient Tokyo avec le Streetwear. C’est pour cette raison que dans les années 2000, cette ville était considérée comme une capitale de mode très hétérogène qui diffuse le message fort de l’anticonformisme.

mode Streetwear au Japon - kawaii

La convergence entre le Streetwear et le luxe

Par ailleurs, il y a lieu de parler aussi de la convergence entre le Streetwear et le Luxe. Aux Etats-Unis, le Streetwear n’a pas cessé de s’étendre. Il a même été mis en avant par des rappeurs célèbres tels que 50Cent et 2Pac et il a su briser la distance qui lui séparait des marques de luxe.

Ainsi, il n’était donc plus considéré comme une mode de rue éphémère, il devenait un style à part entière encouragé par de grandes marques américaines de type Versace, Kanye West, Louis Vuitton et Givenchy et aussi par de grandes marques japonaises telles que Bape et Comme des Garçons. D’où on parle de Streetwear haut de gamme.

streetwear de luxe

Les principaux vêtements Streetwear

A l’heure où l’on parle, le Streetwear est encore très présent aussi bien aux Etats-Unis qu’au Japon et il s’est combiné à la culture urbaine pour se décliner en différentes pièces vestimentaires. Parmi les vêtements Streetwear les plus prisés, il y a lieu de citer les débardeurs à motifs, les parkas XXL, les joggings baggy, les survêtements amples et les vêtements unisex.

Le bonnet et la casquette Streetwear

Mais il y a également les bonnets et les casquettes qui sont inspirés du sport et qui constituent de véritables accessoires décontractés. Ici, il est à savoir que le bonnet Streetwear est disponible en deux modèles dans les commerces : le bonnet revers qui est un bonnet long avec un revers et le bonnet docker qui un bonnet court.

C’est surtout un accessoire Streetwear français qui se porte généralement sur le haut de la tête et qui ne s’enfonce pas jusqu’aux oreilles. Il peut être utilisé tous les jours car il constitue avant tout un accessoire de style et non plus un accessoire anti-froid. En ce qui concerne la casquette Streetwear, elle peut être portée à l’endroit ou à l’envers et elle apporte une touche hip-hop ou surfeur au look de son porteur.

casquette streetwear unisex

Le sweatshirt et le pull à capuche

Les autres pièces du style Streetwear également sont le sweatshirt et le pull à capuche aussi appelé hoodie. Ces derniers rappellent les vêtements de sport américains apparus sur le marché dans les années 30. En fait, ils se démarquent par leur coupe ample et par leur motif de type graphique ou flashy. Ce qui permet donc d’arborer un look très sportwear.

sweat capuche streetwear - hoodie

La veste teddy

Mais la liste ne s’arrête pas là, il convient de poursuivre avec la veste teddy qui constitue aussi une pièce de référence en matière de Streetwear. Il est vrai qu’elle s’est surtout inspirée du monde du sport universitaire américain, mais de nombreux rappeurs et surfeurs n’ont pas hésité à la porter dans un contexte Streetwear car elle se marie bien aux autres pièces Streetwear.

veste teddy streetwear

Les sneakers et les baskets

Pour ce qui en est enfin des chaussures Streetwear, eh bien, il s’agit surtout de sneakers et de baskets. Les sneakers constituaient initialement des chaussures de sport, mais depuis l’apparition du style Streetwear, elles sont devenues une vraie culture, voire même une mode de vie. Pour les « sneakers addict », ce sont une pièce à part entière de leur look et une fois de plus, il y a lieu de confirmer que les plus grosses influences étaient la Air Jordan de Nike et la Superstar d’Adidas.

SNEAKERS NIKE AIR JORDAN STREETWEAR

Les marques japonaises de Streetwear

Neighbourhood

Pour parler des marques japonaises de Streetwear, il y a lieu de commencer par Neighbourhood. C’est une entreprise qui a été fondée en 1994 par un passionné de motos et de la culture environnante nommée Shinsuke Takizawa. Elle cherchait à réinterpréter les pièces basiques issues du monde militaire, de la moto et des vêtements d’extérieur et elle lançait des pièces casual confectionnées avec des matières pures et techniques.

Parmi ses réalisations, il y a lieu d’énumérer les parkas, les coupe-vent et les jeans Streetwear. En fait, elle met à la disposition des consommateurs des catalogues qui répondent aux besoins de tous et aussi des looks plus osés très typiques de la mode japonaise.

marque streetwear Neighbourhood japon

Undercover

La seconde marque japonaise de Streetwear à soulever est Undercover. Celle-ci est considérée comme l’essence du cool japonais, car elle a tendance à créer des pièces très stylées et de qualité supérieure. En fait, c’est le designer Juni Takahashi qui se cache derrière ces belles créations. Ce professionnel de la mode ne produit effectivement que de bons produits et il est le créateur des collections hommes qui défilent lors de la fashion week parisienne depuis l’année 2010.

Il y a lieu de noter que son style est très facile à reconnaître puisque ce dernier se caractérise par une mode rebelle et anti-esthétique inspirée par la rue et les punks. D’où on retrouve des vêtements Undervcover déconstruits, reconstruits ou déchirés avec des graphiques forts.

marque streetwear Undercover japon

WTAPS

Pour continuer, il y a lieu de parler aussi de WTAPS. C’est une marque japonaise Streetwear qui est devenue très populaire depuis la fin des années 2000. Elle a été lancée par Tetsu Nishiyama en 1996 et elle se base sur une devise qui dit : « placing things were they should be » ou en français : « placer les choses à l’endroit où elles devraient être ».

Pour le bonheur de tous, les collections WTAPS permettent d’arborer un look vestimentaire urbain et elles sont toujours constituées de denim et de vêtements aux coupes confortables. Elles s’adaptent parfaitement à toutes les silhouettes et elles permettent d’arborer un look décontracté.

marque  streetwear wtaps japon

A Bathing Ape

L’autre marque de Streetwear japonais à énumérer également est A Bathing Ape ou Bape. Celle-ci est spécialisée dans la fabrication et la distribution de vêtements de luxe et elle est connue pour sa stratégie marketing judicieuse qui consiste à proposer des produits en séries très limitées afin de créer un effet de demande.

Créée en 1993, elle a connu son apogée dans les années 1990 et 2000 mais a malheureusement décru par la suite. En 2009, ses pertes étaient évaluaient à 2 millions d’euros et en 2010, celles-ci étaient de 1 million d’euros. Ce qui a occasionné la fermeture de certains de ses points de vente. En 2011, elle était même endettée à hauteur de 23 millions d’euros. Heureusement qu’elle a été rachetée par le conglomérat de la mode hongkongais IT.

Ce dernier a épongé ses dettes et s’est lancé dans une diversification en ouvrant une galerie d’art, un restaurant et une boutique pour sa marque pour enfants. Mis à part cela, il a également détourné petit à petit sa stratégie marketing de base en transformant Bape en une marque grand public.

marque streetwear bape japon

Goodenough

Pour terminer, il y a lieu de citer enfin la marque Goodenough qui fut créée en 1990 par Hiroshi Fujiwara. Celle-ci était tournée entièrement vers le Streewear et elle fut même la première du genre au Japon. Ses produits phares sont les t-shirts à imprimés graphiques que l’on voit souvent porté par les mecs cools d’Harajuku.

En fait, elle s’inspirait de la marque Stussy et elle voulait créer des pièces qui constituent un moyen de s’exprimer et non seulement des pièces de mode. Grâce à son succès, il a pu collaborer avec d’autres marques d’envergure internationale telles que Nike.

 marque streetwear Goodenough japon

La mode au Japon et ailleurs

Comme tu l'as compris le streetwear japonais et américain sont étroitement liés par leurs histoires communes.

Le Streetwear est très apprécié par les jeunes japonais et il est promu par de nombreuses marques telles que Neighbourhood, Undercover, WTAPS, Bape et Goodenough dont les sources viennent de Tokyo la capitale du Japon et les quartiers Harajuku et Shibuya qui ont mis en avant ce nouveau style vestimentaire urbain.

Hiroshi Fujiwara, quant à lui, est l’icône de la street culture japonaise. Il est vraiment insaisissable car il est à la fois artiste, designer, musicien, DJ et snowboarder. D’où son surnom « the godfather of Streetwear » ou encore « the godfather of Harajuku » qui le classe parmi les personnes les plus influentes de la street culture nippone.

Associer différents styles d'autres origines est une des bases du Streetwear. Notre collection de streetwear français de la marque French Swag ajoutera une "french touch" à ta tenue vestimentaire de style urbain.

Découvre nos modèles en cliquant sur l'image ci-dessous :

collection streetwear france - french swag


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.