SOLDES ETE 2021 : 20% SUR TOUT LE SITE AVEC LE CODE SUMMER20
Georges Floyd - Black Lives Matter

racisme, streetwear -

Georges Floyd : la Mode défend la cause Noire

de lecture

Georges Floyd Streetwear

Alors que le monde triomphe lentement contre Covid-19, le virus du racisme continue d'infecter l'humanité. Le racisme n'est pas seulement un problème national mais un élément central de la politique mondiale. Le «Black Lives Matter», qui est l'un des plus grands mouvements de l'histoire des États-Unis, ainsi que les manifestations contre la discrimination raciale infligée aux asiatiques lors de la propagation mondiale du coronavirus rappellent clairement aux dirigeants et aux gouvernements mondiaux que leur responsabilité est engagée.

La mode aussi se rallie à cette cause à sa manière pour lutter contre  les atteintes mortelles de personnes noires.

La mode défend Georges Floyd

La mort de Georges Floyd

          Malgré le fait que la société américaine tente d’atténuer la discrimination raciale depuis de longues années, les freins structurels et les normes sociétales demeurent encore jusqu’à nos jours un obstacle à l'égalité entre les personnes de races différentes. La brutalité policière contre George Floyd est l’un des éléments déclencheurs qui a conduit au renversement des statues de rue et au jugement du public contre la suprématie blanche.

black lives matter

Après la mort de George Floyd, une vidéo d'un spectateur a révélé qu'un policier blanc s'était agenouillé sur son cou à un carrefour de Minneapolis USA. Cette vidéo ne correspondait pas aux déclarations initiales des services de police sur ce qui s'est réellement passé et a entraîné le licenciement de quatre policiers impliqués dans l'arrestation. Le fait que l'épisode se soit produit dans le contexte d'une pandémie mondiale n'a fait qu'aggraver les tensions raciales de longue date ce qui a affecté de manière disproportionnée les Afro-Américains.

gucci pour georges floyd

La mort de Floyd s'inscrit également dans un schéma plus large car l’affrontement entre policiers et résidents des communautés noires remonte à la période de la reconstruction du pays. Cette tension raciale voit le jour lorsque de nombreux services de police ont été créés pour surveiller les communautés noires, contrôler et corriger de grandes populations noires. La mort de George Floyd à Minneapolis a été suivie par plusieurs manifestations et de rassemblements à travers le monde pour défendre cette cause.

La mort de Georges Floyd

L’implication de la mode dans la défense de la cause noire

          L’univers de la mode a montré à plusieurs reprises qu'elle était prête à se battre pour la justice sociale et les causes progressistes. Il vaut donc la peine de se demander pourquoi et quelles sont les mesures prises pour lutter contre l’injustice raciale dans la société.

La marginalisation des noirs, leurs sensibilités esthétiques et leur corps est un phénomène qui a toujours été très courant dans le monde en général et celui de la mode en particulier. L'industrie de la mode s'est délibérément conçue pour être un arbitre du goût et de la beauté. Mais pour les nombreuses personnes qui observent l'industrie de loin, le message télégraphié à travers ces actes était que la noirceur n’était pas belle.

La mode de luxe défend Georges Floyd

Désormais la mode s’implique

          Nous pouvons constater une progression remarquable au cours des années écoulées dans l’univers de la mode. Ceci à travers plusieurs mannequins de couleur noire qui se sont imposés dans le monde de la mode. Les discussions sur la diversité dans la mode se concentrent généralement sur les signes esthétiques extérieurs: les personnes présentées sur les podiums, les couvertures de magazines et les campagnes publicitaires. Ceci car les modèles et mannequins sont les faces visibles des marques.

Désormais les clients exigent que les marques qu'ils soutiennent reflètent leur propre diversité, et cette pression médiatique a aidé. Nous pouvons aussi remarquer cette diversité dans plusieurs styles de mode et en particulier dans le streetwear souvent mis en avant par plusieurs artistes noirs.

implication de la mode pour Geroges Floyd

La mode streetwear homme et femme

          Bien qu’il soit adopté de nos jours par l'ensemble de la sphère mode, le streetwear n'a pas toujours fait l'unanimité. Comme souvent, la mode s'adapte à la société et à l'époque dans laquelle elle évolue.  C’est dans les années 80 que marque l'apparition de ce nouveau genre musical, porté par la jeunesse des ghettos de New-York. Afin d'affirmer leur identité, ils inventent un nouveau style vestimentaire brisant les codes d'une société encore puritaine, finalement très BCBG.

Il s'agit également d'adapter le vêtement au mouvement et à la pratique du breakdance. Ce mode fait référence à des pantalons larges et les ensembles sportswear, des baskets et des tee-shirts XXL, de bijoux clinquants. L’adoption de ce style est donc une forme d'expression de sous-cultures plutôt populaires. Si la mouvance est née dans les années 80, elle s'institutionnalise vraiment à partir du milieu des années 90. Elle est désormais loin, l'époque où Lacoste essayait d'endiguer un phénomène inédit : l'appropriation de ses vêtements par les jeunes de banlieues françaises. Dans le but de riposter, la marque s'engagera dans une lutte pour s'extraire de l'image dépréciative des rappeurs de cité.

la mode streetwear défend la cause noire

Depuis quelques années, un nouveau phénomène s'est emparé du monde de la mode : les collaborations. Le concept est simple : réunir deux marques aux identités bien distinctes de prime abord, pour susciter l'intérêt de populations plus larges, grâce à des pièces en édition limitée. La rareté est créatrice de désir et ça, les marques l'ont bien compris. L'acheteur est motivé par l'exclusivité, se transformant parfois en véritable collectionneur. Cette pratique est d'autant plus courante dans le streetwear, où des marques urbaines s'associent à des griffes luxueuses. L'effet est immédiat, ces collections limitées s'arrachent à des prix prohibitifs. Sans parler des prix de revente entre particuliers.

beyonce défend Geroges Floyd

Le look vestimentaire urbain

          Le look urbanwear est le fait  de marier les différents styles vestimentaires pour paraître le plus original possible. Les personnes qui adoptent ce style n'hésitent surtout pas à porter un costume cravate avec des converses ou des sneakers. Ils porteront volontiers le baggy multipoches aussi bien que le pantalon très habillé et le manteau cintré. Des femmes adeptes de la mode urban chic recherchent le tee-shirt de marque, ou l'accessoire de luxe comme le sac à main de haute couture.

Certains hommes se feront remarquer avec leur chemise à très grand col et de préférence rose pale. Toutes les jeunes filles rêvent de ressembler à Katie Holmes car elle est le modèle type de la représentation de la mode urban chic. Ce qui prouve que ce style vestimentaire vient mettre en accord toutes les races humaines peu importe la couleur de peau. On retrouve même du streetwear chez le coiffeur qui réalise des coiffures tendances à l'image des artistes et influenceurs du moment.

 boutique de luxe vandalisme

Vêtements unisexe

          Ce n’était qu’une question de temps avant que la mode unisexe ne débarque dans nos vies, portée par plusieurs types de marques telles que Louis Vuitton en 2016. Flairant la tendance depuis très longtemps, certaines marques qui proposent habituellement des lignes masculines et féminines lancent des collections ou des pièces unisexes. C’est aussi le cas de Zara, qui a dévoilé en mars dernier sa collection « Ungendered ». Cette collection met en avant  des pantalons, des t-shirts et des sweatshirts aux couleurs neutres.

Dans la même logique, la marque de jeans Mother vient de lancer la ligne « Love Your Other » avec t-shirts, jeans, mais aussi combinaisons et bombers, il y en a pour tous les goûts. D’autre marques vont plus loin et décident de se spécialiser uniquement dans cette mode unisexe. C’est notamment le cas de Toogood, une marque américaine qui a fait le choix d’aller à contre-courant : pas de saisons, pas de genre. Spécialisée dans les manteaux, la griffe propose des coupes simples, basiques à passer à sa moitié, quel que soit son sexe. 

boutique de luxe sacagée

Les marques en quête de mode androgyne ne se sont pas limitées qu’aux vêtements. Nous avons les accessoires, versatiles au possible et à l’identité forte qui pourraient même être le fer de lance de cette nouvelle tendance. Que l’on parle des sacs hybrides et des sneakers ou des bijoux, force est de constater qu’ils séduisent autant les hommes que les femmes. Les accessoires sont devenus le terrain de prédilection de celles et ceux qui veulent affirmer leur propre style sans se soucier des conventions.

Pour d’autres marques enfin, c’est le succès qui leur ouvre les portes d’un nouveau marché. A la base pensée pour les hommes, la marque Ron Dorff a connu un succès retentissant auprès de la gente féminine qui aimait y trouver sweatshirts et tee-shirts. Il en est de même pour "J’ai mal à la tête" qui  fondé en 2012, la marque allemande s’adressait à ces messieurs avant de s’apercevoir que ses coupes arrondies étaient également appréciées des dames. Cette marque propose sa première ligne féminine, en adéquation totale avec son ADN, comme une sorte de complément de garde-robe un peu plus girly.

Les celebrités défendent Georges Floyd

Black is the new White

Comme vous l'avez compris, l'industrie de la mode a fait son mea culpa concernant la cause noire depuis plusieurs années car les mentalités de ses fashionista ont évolué vers le bon sens. Par ailleurs, la différence de sexe n'a bientôt plus d'importance concernant certaines catégories de vêtements dans le monde de la mode.

C’est ainsi qu’une très grande diversité de marques soutiennent les manifestations contre le racisme dans le monde. Les manifestations contre les discriminations de la race noire ont été très perceptibles depuis la mort de Georges Floyd. Il est également possible que les mesures prises par l’univers de la mode puissent faire avancer cette lutte vers de nouveaux horizons et que les événements puissent faire bouger l’opinion publique dans l’autre sens. Les mesures prises par certaines marques de vêtement pourraient être un facteur favorable à ce changement.

Pas de racisme chez French Swag, nos coloris de vêtements streetwear sont au choix : Black or White !

Découvre nos modèles en cliquant sur l'image ci-dessous :

Georges Floyd Streetwear


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés